Nous entamons le mois de mai qui, en son dernier jour, sera couronné par la fête de la Visitation. Cette rencontre de la Vierge Marie avec sa cousine Élisabeth où la joie et l’allégresse battent leur plein. Justement la joie chrétienne n’est pleinement vécue que quand elle est partagée.

En ces jours, nous pouvons faire l’expérience de visiter davantage la Vierge Marie. Avec la Vierge Marie, nous sortons du pied de la Croix où son cœur a été transpercé par le glaive pour rayonner de la joie du tombeau vide ; pour rejoindre Son Fils en Galilée ; pour être à son école au cénacle ; pour nous laisser élever vers les réalités du ciel.

Visiter la Vierge Marie, c’est lui offrir surtout nos cœurs, au-delà des bouquets de fleurs. Car, les plus belles roses sont celles de notre cœur que Notre Reine du ciel a hâte de recevoir.

La visite peut se dérouler à travers le chapelet, le rosaire, les lieux d’apparition de la Vierge, lieux de pèlerinage…

Ainsi, elle nous aidera à mieux vivre ces cinquante jours de contemplation du mystère de la Rédemption.

Par la Vierge Marie, c’est Dieu qui est magnifié pour le Salut accompli par son Fils, auquel elle est associée du reste, par grâce.

Visiter la Vierge Marie, c’est ne pas oublier qu’il nous a été dit : « Fils, voici ta mère ».

Nous pouvons nous consacrer à Marie par cet acte de consécration :

Comme le Père vous a choisie, ô Marie, pour être son enfant immaculée, l’épouse de Joseph et la Mère de son Fils bien-aimé et de toute l’Eglise dans une communion plénière à l’Esprit Saint, nous vous choisissons aujourd’hui comme Mère et Reine de toute notre famille et nous vous consacrons notre âme et notre corps, toutes nos activités et tout ce qui nous appartient, sans exception. Exercez sur chacun de nous votre miséricorde la plus maternelle. Apprenez-nous à aimer toujours plus Jésus et le Père et par Eux à nous aimer les uns les autres dans l’Esprit Saint, en nous découvrant toujours plus profondément dans la lumière de Jésus, en nous respectant mutuellement et en nous choisissant chaque jour dans un amour plus divin et plus simple. O Marie, donnez à chacun de nous d’accomplir chaque jour, dans un don personnel, la volonté du Père pour que toute notre famille témoigne au milieu du monde de l’amour de Jésus victorieux du mal. Amen.

Abbé François Muchery, curé